Le blog de Mops

"J'ai un rêve, celui d'un monde où chacun vit de sa passion" Mops, co-fondatrice et leader de Cocotte Power

vendredi 30 août 2019

Au coeur du Healing Heart Festival



Quand j'ai vu passer cet événement sur les réseaux, j'ai su que je devais y aller portée par une très forte intuition. Festival en Suisse, sans alcool, reconnexion à la nature, art curatif holistique, concerts, tout me parlait.

 

Le lieu


J'arrive dans un magnifique jardin éco-responsable à 20mn du centre de Genève.


Les organisateurs font les derniers préparatifs. Je suis accueillie par l'adorable Simona qui me met directement à la tâche : préparer la camionnette dans laquelle elle vit pour qu'elle soit peinte en live.

Des cœurs, des cœurs, encore des cœurs 


L'organisation


Impressionnante ! Le village des tentes, la répartition des scènes, des yourtes, des tipis, des bars, tout a été étudié avec le plus grand soin.


Dernière vérification de Simona avant l'ouverture au public


Il y a même un spa et un jacuzzi 

...et les toilettes sèches les plus jolies et les plus propres que je n'ai jamais vues de ma vie !


La contribution consciente


Oui, une des particularités de ce festival est la participation consciente. Un pari fou que les organisateurs ont tenu à tenir pour nous faire prendre conscience d'une nouvelle vision de la valeur de l'argent.


Ici, que ce soit pour l'entrée ou les ateliers, des prix sont conseillés mais on fait comme on veut. Ou plutôt, comme on peut. Seuls les repas et les boissons sont à prix fixes. Les organisateurs jouent la transparence sur la somme qu'ils ont investi de leurs poches et souhaitent au moins une opération blanche. Tous les jours ils nous tiennent au courant des gains. C'est génial de se sentir impliqué. Du coup, nous donnons avec plaisir.

La participation consciente n'étant pas encore connue de tous, des panneaux nous informent.
 "the key of abundance for all is generosity of each"
.


Régulièrement, de jolies tirelires en forme de coeur passent sous nos yeux. Il y a même une monnaie du festival faite de pièces en coeur d'une valeur de cinq francs.


Le feu sacré


Lors d'une cérémonie d'ouverture, le lieu est béni par les chamanes présents. Le festival peut commencer !



Le feu sera veillé jour et nuit



Les artistes


J'ai pris peu de photos et surtout je n'ai pas pu tous les voir, mais à part l'exceptionnel Martin Dubois que je connais depuis quelques années, j'ai eu un gros coup de coeur pour Netanel Goldberg et Mitsch Kohn, Azuka et Jérôme, Darren Austin Hall, Estelle Zaghloul et Gracie avec leur danse féminine sacré.

Martin Dubois et Baptiste Sejourne, un binôme à suivre


Entre musique et soins, Azuka et Jérôme sont venus avec leur adorable bébé

Les soins

Finalement, les artistes nous apportent à tous des soins, puisque l'idée est le "sound healing" (sonotherapie). Entre musique, danse, méditation, siestes musicales, vous ne touchez plus terre.

Certaine prestations sont crées spontanément comme ce workshop masculin-féminin né de la rencontre de Darren, Estelle et Grazie. Un moment intense !

Je n'ai pas eu l'occasion de connaitre les soignants du healer village, j'ai juste aperçu un lit de massage musical et une technique de massage au foulard qui vous serrent comme lors d'un accouchement. Next time !

Zéro alcool et healthy food


Pour moi qui suis carnivore et qui ne refuse jamais un bon verre de vin rouge ou une bière, c'était une expérience. Une expérience pleine de bonne surprises et de découvertes gustatives.


Joaquim tient le bar à elixir

avec des mélanges de jus et d'huiles essentielles 

en tant que bénévole en cuisine,  j'ai appris tout un tas de choses !

Notamment des rouleaux de printemps fleuris aussi esthétiques que bons
Merci à Aytana, notre super cheffe en cuisine !

Back stage


Quelques photos en vrac qui me rappellent les meilleurs moments



Nouri. Exceptionnel par son dynamisme et sa bonne humeur. La seule personne à être torse nu en cuisine sans laisser trainer un poil !

Antoine. Co-organisateur adorable et super efficace. Suite à l'accident d'Aytana, il prend en main la cuisine.

Le cerisier magique. Sous cet arbre où nous nous reposions un peu à l'écart des visiteurs, sont nées les plus belles rencontres.

C'est là que j'ai appris à faire du crochet à un capitaine

Tellement de hugs, tellement d'amour !

Le discours d'adieu et les remerciements de l'équipe. C'est dimanche, le festival est fini...

On en veut encore !

Je quitte ce festival, le cœur plein de joie. Un shoot immense d'amour qui me fait réaliser à quel point il est nécessaire dans nos vies.
Merci à tous d'avoir croisé ma route, bravo aux organisateurs, aux bénévoles, à l'univers infini, à notre Terre Mère.

Pensez à liker la page du festival et venez l'année prochaine ! Nous avons besoin les uns des autres pour traverser cette zone de turbulence et créer un nouveau monde, plus humain, plus responsable !

https://healingheartfestival.ch/

Lettre ouverte à Aytana,

notre cheffe cuisine d'amour qui suite à une chute se trouve à l'hôpital en ce dernier jour...


"Aytana, merci pour ce que tu m'as appris ces deux jours dans ta cuisine. À présent, je saurais comme il est important de mettre de l'Amour dans les plats que l'on prépare. Tu m'as aussi appris l'importance de décorer la présentation d'un met et de faire les plus jolis wraps aux fleurs de bourrache du monde. A présent, je penserais à toi dès que je cuisinerais.
Bon rétablissement à toi 💕


L'amour du festival poursuit sa route à Paris


Ce matin en payant mon café au bord de la Seine un petit cœur du festival s'est collé ma piece de 2€. Le serveur était ravi et m'a promis de le faire suivre.
Bon voyage petit cœur du healing heart festival !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire