Le blog de Mops

"J'ai un rêve, celui d'un monde où chacun vivrait de sa passion"

dimanche 19 août 2018

Voyage sonore

Tritha Sinha et Martin Dubois en concert au centre bouddhiste Karma Ling

Vous vous souvenez sûrement de Tritha, notre cocotte indienne qui chante à chacun de nos vernissages depuis la naissance de Cocotte Power en 2011 ? Nous la retrouvons aujourd'hui en duo avec Martin Dubois, musicien multi-instrumentiste hors pair.


Une musique envoûtante

 

Rencontre entre orient et occident, Tritha et Martin nous offrent un partage sincère et authentique dans un voyage sonore illustré de contes riches et d’évasions intérieures.

Dans un équilibre parfait entre voix et instruments, un regard leur suffit pour se mettre d'accord sur ce qu'ils vont nous chanter. Aucune liste préétablie, ils improvisent en fonction de leur ressenti jonglant entre la voix cristaline de Tritha et le chant diphonique de Martin.
Le chant diphonique est une technique vocale issue des Mongols pour communiquer avec les moutons et la nature. En plus de le chanter, Martin l'enseigne car "ça fait un bien fou" dit-il :


 

Un concert, mais pas seulement


Dans ce site exceptionnel, ce voyage sonore prend tout son sens. Il est au centre d'un workshop de méditation de pleine conscience et chant diphonique. Les cours se donnent en pleine nature.

David Pommeretassistant facilitateur pour l'open mindfulness training OMT et Tritha font une dernière mise au point
Martin donne son cours au bord de la rivière. "elle va nous aider", dit-il
Avouez qu'elle est inspirante

Karma Ling, un lieu qui leur va bien


Pour la deuxième fois, un de leur concerts m'emmène sur ce lieu unique. Ancienne chartreuse construire au XIIè siècle, devenue centre d'étude et de pratique bouddhiste en 1979, ce site chargé d'histoire est à la fois magique et inspirant.

La chartreuse est aujourd'hui en travaux, suite à un incendie criminel ayant eu lieu cet hiver

En plus d'un concert exceptionnel j'y apprends les rudiments du bouddhisme et de la méditation entourée de moines et de personnes venues faire des retraites spirituelles.

Cet année je suis frappée du nombre de jeunes qui se sont installés. Que viennent ils chercher ici, loin des réseaux sociaux et de la civilisation ? "ils cherchent la paix" m'informe David Pommeret, ancien directeur du centre.
Avec eux, neuf siècles plus tard, l'histoire du lieu se prolonge...


Connexion entre homme et nature dans les ruines de cet ancienne forge

La vue du centre de méditation

Texte et photos ©Mops2018

Workshops

Album Tritha Sinah &martin Dubois Eléments d'existence
www.livetrithamartin.com

Karma Ling, l'université de Bouddha https://www.rimay.net/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire