Le blog de Mops

"J'ai un rêve, celui d'un monde où chacun vivrait de sa passion" Mops, fondatrice de Cocotte Power

samedi 12 janvier 2013

Une famille parisienne normale ?

Cotcool de Davia, chroniqueuse ludique


Je vis dans l’Est parisien qui baignait il y a encore peu de temps dans les contrastes, les couleurs et la diversité mais une nouvelle ethnie s’est installée. Ils sont arrivés en famille nombreuse, ils ont envahi nos rues, nos marchés, nos écoles et entraîné l’émergence de tout un tas de nouveaux commerces qui me paraissent très exotiques.
Je crois devenir réactionnaire depuis qu’ils sont là : les Bobos.

Avant leur installation le fait d’avoir trois enfants d’un même mari ne provoquait pas chez mes voisins un air halluciné, et mon emploi dans une banque non plus. Mais j’ai dû rapidement me rendre à l’évidence, je ne cadre plus avec l’esprit de mon quartier !
Heureusement que mon cher et tendre a eu la bonne idée d’avoir un môme avant notre mariage, cela rend notre famille moins normale. Oui ma famille est comme notre président elle est normale.
Je suis responsable RH chez BNP Paribas du coup je ne pars pas en tournée régulièrement en me faisant remplacer par mon adorable baby-sitter que les enfants aiment tant, mon mari n’a pas son bureau de création contiguë à notre loft.
J’habite d’ailleurs un cinq pièces dans un immeuble en pierre de Paris et mon dernier séminaire s’est déroulé à Ostende au mois de janvier, j’ai cru crever de froid (penser à aborder le sujet des villes moches avec la mère de Lancelot qui est reporter à France 5: elle fait des « exclus » pour le magazine « Pérégrination », les villes moches sont peut-être à la mode….)
A présent je vous laisse, je dois filer en réunion, nouvelle thématique : l'emploi et les séniors !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Bonjour,
J’espère que vous allez bien, je vous ai quitté rapidement hier « thématique sénior » oblige !
Ma famille est normale je vous le disais en préambule.
Ma sœur n’est pas une écrivain homosexuelle activiste connue mais en cherchant bien, j’ai vaguement roulé des pelles à une copine lorsque j’avais 15 ans (truc à placer entre le café et la clope avec la mère d’Achille et le père de Merlin le matin à 8h30 juste après avoir déposé nos mômes à la maternelle). Nos enfants n’ont pas la doudoune Bel Air, ne sont pas chaussés de bottes australiennes Hugg ils n’auront jamais un vêtement identique à un de ceux des mômes de Brad et Angelina. Notre mômerie ne communique pas en suédois avec les employés de maison, ils auraient bien du mal avec Mme Dos Santos la gardienne qui constitue à elle seule l’ensemble de notre personnel (penser à demander à madame Dos Santos si elle peut apprendre aux enfants à dire bonjour, bonsoir et merci en portugais). Nous ne partons pas à « Maurice » nous baigner dans l’océan Indien à Noël, nous ne squattons pas avec nos potes le chalet des beaux-parents pour skier tranquille en février pendant que la même adorable baby-sitter a la gentillesse d’initier nos enfants à la cuisine suédoise entre deux cours de conduite de traîneau.
Nous avons même un moment pensé à réaliser l’énorme plus-value immobilière de notre appartement due à l’installation de la nouvelle ethnie, mais il paraît qu’ils sont déjà à Montreuil, ont envahi Les Lilas et convoitent Bagnolet. Nous cultivons l’espoir que Paris devienne ringard pour nos envahisseurs et qu’ils s’approprient rapidement la jungle urbaine de la deuxième couronne par exemple.
Mais au bout du compte, on finit par si bien les connaitre que je parviens à les décrire, les critiquer et à me demander qui viendrait les remplacer s’ils quittaient le quartier.
Babas, BoBos……… je leur envoie des bibis !

Cocotte-Auteure Davia Yaddaden 06 98 97 85 69

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire